Pilotes Nvidia pour Linux


J'abandonne l'installation des pilotes Nvidia sous forme de paquets Debian personnellement crées,
que je trouve trop complexe et trop spécifique à Debian.

Les cartes ou chipsets compatibles

À ma connaissance, cela va des Riva TNT2 jusqu'aux modèles les plus récents. Consultez le fichier README correspondant à la version des pilotes.

Installations

Toutes les procédures décrites ici doivent être accomplies en tant que root.

Il faut installer, si ce n'est déjà fait, les sources du noyau Linux. À partir des paquets de votre distribution, pas de problème particulier à moins d'utiliser de ces vieilles Red Hat incapables de recompiler leur noyau standard installé (Hi, hi ! J'en ris encore...). On les retrouvera dans /usr/src/linux (qui n'est parfois qu'un lien vers le dossier réel). Si vous ne faites pas appel aux paquets de votre distribution, copiez puis décompressez les sources du noyau dans /usr/src et faites le lien.

$ tar -xjvf sources_linux.tar.bz2
$ ln -sf /usr/src/sources_linux /usr/src/linux

Dans certains cas, on peut aussi se contenter des en-têtes du noyau (kernel-headers). Là, faites appel dans tous les cas aux paquets de votre distribution, afin d'éviter toute incohérence.

Nvidia fournit maintenant un installateur automatisé en mode console qui travaillera avec /usr/src/linux. On passe en mode console et, une fois logué en root, on arrête l'interface graphique (kill -15 suivi du PID de X (ou kill -9 si ça résiste !) ). Sur une Debian Sarge, il est aussi possible de taper :

# /etc/init.d/gdm stop

en remplaçant gdm par kdm ou xdm selon le gestionnaire de connection que vous utilisez.

Une fois en console, on lance l'installateur par la commande :

# ./NVIDIA-Installerxxxxxx

On suit le processus d'installation proposé. En ce qui me concerne, j'ai refusé qu'il fasse appel à d'éventuels pilotes précompilés sur le FTP de Nvidia, sachant qu'ils n'en proposent de toute façon pas pour les système Debian. L'installateur fut donc contraint de compiler des pilotes exactement adaptés aux sources ou en-têtes installés. Pour profiter du pilote sans redémarrer :

# modprobe nvidia

mais il semble que l'installateur se charge aussi de faire ceci pour vous.

Configuration finale

Elle se fait dans le fichier /etc/X11/XF86Config-4. Comme à ce stade-là, vous êtes toujours en mode console, assurez-vous avant de vous lancer que vous maîtrisez (c'est un bien grand mot) un éditeur de texte en mode console, du genre vi, nano, pico ou autre ; le plus simple pour vous sera le mieux. Il faut repérer le texte suivant :

Section "Device"
	Identifier      "Generic Video Card"
	Driver          "nv"
EndSection

et remplacer "nv" (ou n'importe quelle autre nom de pilote, vga, vesa) par "nvidia" , ce qui donnera donc :

Section "Device"
   	Identifier      "Generic Video Card"
   	Driver          "nvidia"
EndSection

Dans la section Modules, il faut s'assurer que le module GLcore et dri ne sont pas sélectionnés. Par contre, le module glx doit l'être. Il suffit d'insérer le caractère dièse (#) devant les modules non-souhaités pour les placer en commentaires. Les utilitaires de certaines distributions (sous Debian : dpkg-reconfigure xserver-xfree86 ou dpkg-reconfigure xserver-xorg) peuvent vous aider à effectuer les deux opérations sus-citées.

Ensuite, il faudra assurer le chargement du module nvidia à chaque démarrage et pour cela créer le fichier /etc/modutils/nvidia, lequel contiendra :

alias /dev/nvidia nvidia
alias char-major-195 nvidia

Mais l'installeur, s'il s'agit d'une version récente, s'en est surement déjà chargé. À savoir tout de même en cas de problème avec X au prochain démarrage de la machine.

Retour au mode graphique

Une fois tout ceci accompli, selon votre système, vous reviendrez au mode graphique en redémarrant votre gestionnaire de connection graphique Kdm ou Gdm (sous Debian 3.1 ou Etch, avec Gdm :

# /etc/init.d/gdm restart