Lecteur MP3 sous Linux

Le modèle en question

Il s'agit d'un Zic-Play 512 Mo, sans la fonction radio FM.

Acheté dans une grande enseigne, ce modèle annonçait une compatibilité «Mac et PC» sans aucun pilote nécessaire, mis à part pour Ouin-ouin 98, ça commençait donc plutôt bien. Par la suite, j'eus la bonne surprise de lire dans la doc - mal traduite, mal écrite et au format .doc, les sagouins ! - qu'il était compatible avec Linux Red Hat 8.0 et ultérieurs.

Son seul défaut, à mes yeux, est qu'il ne permet pas la lecture de morceaux au format .ogg, format libre et légèrement plus performant que le MP3 et qui n'impose pas de reverser de royalties à Thomson et à d'autres.

Partionnement

D'usine, il semblait mal fait : au déballage, par curiosité (et prudence !) j'ai lu la table des partitions par la commande :

# /sbin/fdisk -l /dev/sda

ce lecteur étant perçu par ma Debian Sarge comme le premier disque SCSI. Huit partitions sont apparues. Plus exactement quatre mais toutes vues en double.

De nombreuses tentatives ont été faites pour copier des fichiers dessus : ils étaient visibles et recopiables à partir de l'ordinateur mais pas visibles ni écoutables sur le lecteur seul.

Effacement de toutes les partitions, donc, puis mise en place d'une unique partition (attention : FAT 16 et pas FAT 32 !). L'outil en ligne de commande le plus simple pour cela est Cfdisk :

# cfdisk -z /dev/sda1

L'option -z ne sert ici qu'à ignorer la table de partition actuelle. Créer une nouvelle partition, de type FAT16. Écrire ensuite la table de partitions par W majuscule, confirmer par yes et quitter.

Formater la partition nouvellement créée par :

# mkfs.vfat /dev/sda1

à partir du compte root. Pas de souci : cette commande formate par défaut en FAT16. Attention, d'ailleurs, la doc précisait bien qu'il ne fallait pas formater en FAT 32.

Montage et copie des fichiers

Pour éviter les complications, je vous suggère de vous en tenir, dans un premier temps, à un montage «statique». Ajoutez donc la ligne suivante dans /etc/fstab :

/dev/sda1      /mnt/mp3        vfat    rw,user,noauto,sync 0   0

et montez votre lecteur par la commande : mount /mnt/mp3 ; il ne vous reste plus ensuite qu'à copier les morceaux musicaux à la racine de la clé. Il doit être possible de créer des dossiers mais il serait alors sage de limiter la hiérarchie à un niveau et de ne pas leur donner de nom dépassant 8 caractères.

Si vous avez la chance de tomber sur un lecteur bien standard, c'est-à-dire respectant la norme de l'USB-storage, avec un numéro de série lisible ou des idVendor et idProduct accessibles au bon endroit pas comme le Zic-Play !) vous pouvez vous reporter à ma page sur Udev et le montage automatique.

Je me suis simplement contenté de rajouter :

mp3             -fstype=vfat,umask=000,sync     :/dev/sda1

dans /etc/auto.media. La faiblesse de cette méthode sans Udev est qu'il faut s'assurer que le lecteur est bien en /dev/sda1, ce qui ne sera peut-être pas toujours le cas. Mais maintenant, la plupart des distributions ont un montage automatique fiable et ce sera bien le cas si le lecteur est la seule clé USB branchée.